3 exercices pour se détendre en respirant

1 de 5

Après une longue journée de travail, le stress, et le rythme soutenu de la vie quotidienne, vous ne trouvez plus le temps de respirer. Vous êtes à bout de souffle, épuisée, tendue. Et si vous détendre était aussi facile que de respirer ?

Inspirer et expirer paraît être l’exercice le plus simple, mais réussir à se détendre en respirant semble bien trop facile pour être vrai, n’est ce pas ? Pourtant, réussir à gérer votre respiration est le premier pas vers la zenitude.

Les bons conseilleurs disent souvent de « bien respirer ». Ce conseil peut paraître un peu fou, mais si vous réussissez à ralentir votre respiration, vous augmenterez la production d’endorphine et vous sentirez une agréable sensation d’apaisement et de bien-être.
Même si elle est automatique et innée, vous pouvez contrôler votre respiration. Et enfin réussir à réduire la pression et votre rythme cardiaque. Sur le chemin de la détente, Rouge Framboise a déniché 3 exercices pour arriver à réduire vos angoisses et aller plus loin sur la voie de la relaxation.

2 de 5

La respiration abdominale

3-exercices-se-detendre-en-respirant-1

Pour commencer, créez une ambiance chaleureuse avec quelques bougies parfumées. Allongée confortablement sur le dos, les yeux fermés, imaginez vous dans un endroit paradisiaque. Ensuite, placez une main sur le ventre, près du nombril. Inspirez lentement par le nez en gonflant l’abdomen sans forcer. Expirez profondément toujours par le nez. Lorsque vous voyez votre main monter et descendre selon la cadence de votre respiration, vous avez réussi l’exercice. Sachez aussi que cette gymnastique du ventre aide à renforcer les muscles abdominaux. À nous la détente et le ventre plat ! Avec de la pratique ce type de relaxation deviendra spontané, et vous pourrez le faire partout, aussi souvent que vous le voudrez.

3 de 5

Ralentir sa respiration

3-exercices-se-detendre-en-respirant-2

En respirant par le ventre, On cherche à essayer d’amplifier notre souffle en le retenant. Les premières fois, vos inspirations et expirations seront courtes. Mais avec de la pratique vous arriverez à les rendre de plus en plus profondes. Essayez d’élargir votre souffle aussi longtemps que possible, puis retenez le. Chaque inspiration doit être aussi longue que l’expiration qui la suit. Pour que cet exercice reste confortable ne forcez pas votre respiration. Au feu rouge, au bureau, à la maison faites le partout !

4 de 5

La respiration complète

PantherMedia 1266591

Divisé en trois étapes, cet exercice de respiration séquentielle demande un peu plus de focus. Imaginez que vos poumons sont une cuve partagée en trois parties : basse, moyenne et haute. Toujours sur le dos, inspirez profondément en gonflant le ventre, comme pour la respiration abdominale. Ensuite dirigez l’air vers les poumons en ouvrant les côtes. Votre poitrine se soulève légèrement. Et enfin dirigez l’air vers la clavicule ou les épaules qui se soulèvent elles aussi.

Concentrée, maintenez votre respiration quelques secondes, puis expulsez l’air (toujours par le nez), lentement, calmement, en vous concentrant sur votre souffle en laissant les épaules revenir à leur place, ensuite les côtes et terminez en rentrant le ventre. Répétez, inspirez, expirez, respirez, détendez-vous !

5 de 5

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.