3 choses que vos cheveux révèlent sur votre santé !

Le corps humain est pétri de secrets ! Si vous ne prenez pas la peine de les chercher et de les découvrir, vous risquez de passer à côté de vérités complètement fantastiques et tout aussi étonnantes les unes que les autres. Ce n’est pas pour rien qu’on dit que le corps humain est la plus belle et la plus ingénieuse machine qui existe au monde.

Pour en prendre le plus grand soin, il est nécessaire de décrypter son langage. Et pour cela, vous pouvez vous fier aux signaux plus ou moins clairs, qu’il vous envoie au quotidien. Aujourd’hui, sur Rouge Framboise, nous allons nous intéresser à ce que peuvent révéler vos cheveux sur votre métabolisme. Aussi étrange que cela puisse paraître, ce sont les fibres capillaires et la peau qui accusent le moindre changement dans votre organisme.

Donnez la parole à vos cheveux et découvrez-en un peu plus sur votre état de santé !

Les cheveux fourchus

3-choses-que-vos-cheveux-revelent-sur-votre-sante-fourches

Ayez le réflexe d’aller chez le coiffeur pour égaliser vos pointes 3 à 4 fois par an. Si malgré cela, vous remarquez que les pointes se reforment dans les jours qui suivent votre coupe de cheveux, vous devez certainement souffrir d’une carence en minéraux. Vous pouvez parfaitement changer la donne en consommant des compléments alimentaires ou en mangeant des aliments riches en fer, en zinc… Au bout de quelques mois de traitement, vous parviendrez à ravoir une chevelure saine, forte et sans fourches.

Pour ne plus souffrir d’une telle carence, grignotez quelques fruits secs quotidiennement. Ce geste 2 en 1 vous permettra de pallier aux petites faims tout en prenant soin de votre santé.

Si en plus des fourches, vous remarquez que vos cheveux sont de plus en plus secs, ce sont vos habitudes qui doivent poser problème. Utilisez-vous des produits trop abrasifs ? Combien de fois vous lavez-vous les cheveux par semaine ? De quoi est faite votre routine soin capillaire ? Est-ce que vous fumez ? Buvez-vous assez d’eau ?

Certains produits comme les shampoings antipelliculaires ou les fixateurs de couleur présentent une formule concentrée qui peut déshydrater la fibre capillaire. La cigarette, la pollution, le manque d’hydratation peuvent également mettre à mal l’état de santé de vos cheveux !

Le cuir chevelu qui gratte

3-choses-que-vos-cheveux-revelent-sur-votre-sante-demangeaisons

Ce symptôme peut voir le jour dans deux cas bien précis :

  1. Vous êtes allergiques à l’un des produits soin que vous utilisez : Essayez de situer dans le temps le début de vos démangeaisons puis vérifiez si vous n’avez pas entamé un nouveau produit. Si ce n’est pas le cas, supprimez un à un les soins, pour repérer celui qui vous pose problème. Une fois le shampoing, l’après-shampoing, le masque… mis à l’écart, regardez la liste des ingrédients et comparez-la avec celle des autres produits : vous finirez par retrouver le composé qui cause ces démangeaisons.
  2. Vous êtes sujets au stress : Certaines personnes commencent à se gratter la tête et plusieurs autres parties du corps quand elles sont soumises à un stress trop important. La nervosité et la fatigue forment un cocktail détonnant et mettent en branle un long processus qui débouche sur une très grande sensibilité de la peau et plus spécialement sur celle du cuir chevelu. La seule manière d’arrêter les démangeaisons, ce serait d’essayer de retrouver votre sérénité. Si vous avez les cheveux rassemblés, détachez-les et massez doucement votre cuir chevelu pour activer la circulation sanguine et calmer le fourmillement.

Des chutes de cheveux brusques et importantes

3-choses-que-vos-cheveux-revelent-sur-votre-sante-chute-cheveux

Si vous remarquez que vos cheveux tombent plus que la norme, vous devez juguler la perte avant qu’il ne soit trop tard. En moyenne, vous perdez 100 cheveux par jour. C’est quand la chute excède ce nombre, que vous devez vous alarmer. Plusieurs raisons peuvent mener à ce type de soucis. Vous avez, bien évidemment, le stress en tête de liste. Et ce n’est pas vraiment étonnant quand on prend connaissance de tous les problèmes de santé qu’il peut occasionner.

La chute de cheveux peut également être causée par un trouble de la thyroïde. Si la perte capillaire s’accompagne d’un brusque gain de poids, c’est sûrement cette glande qui vous joue de mauvais tours. Prenez rendez-vous chez un endocrinologue pour situer le problème et décider du traitement adéquat.

Les carences peuvent également amoindrir votre densité capillaire. Pensez, donc, systématiquement à manger équilibré et à boire beaucoup d’eau pour fournir tous les nutriments essentiels à votre corps et au bulbe capillaire.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.