3 astuces naturelles anti-moustiques

En été, il n’y a pas que les maillots, les sandales et les crèmes solaires qui font leur grand retour ; les moustiques aussi ne ratent jamais ce rendez-vous estival, pour notre plus grand malheur ! Assoiffés de sang, ces « insectes-vampires » coriaces et très agaçants ne se privent jamais pour se servir goulûment chez les uns et chez les autres, laissant derrière eux boutons disgracieux et démangeaisons … Heureusement, il existe des remèdes 100% naturels pour y parer et profiter encore mieux de vos vacances au soleil.

1) Des plantes répulsives

Qui n’a jamais utilisé de répulsif à base de citronnelle dans sa lutte acharnée contre les moustiques ? Cette plante arrive en effet largement en tête de liste des « armes protectrices » naturelles en été, de part son odeur qui déplaît fortement à ces insectes qui nous gâchent nos nuits ! Utilisée sous toutes les formes (spray, bougies, crèmes …), la citronnelle à son état naturel s’avère aussi très efficace dans vos jardins, ou en pots sur vos balcons, et à vos fenêtres. D’autres plantes comme le basilic à petites feuilles, le thym citron, la mélisse, la verveine citronnelle ou les géraniums dits odorants auront aussi le même effet bouclier contre l’invasion de moustiques. Il est d’ailleurs conseillé de se frottez les mains, le cou, les bras, et les jambes avec des feuilles de géranium (aussi appelé Pélargonium odorant dans le jargon professionnel) pour se protéger des piqures. Trois autres plantes vous aideront aussi à faire fuir les moustiques :

       La plante de Neptune, dont l’entretien très facile nécessite seulement une exposition semi ombragée (elle peut tenir jusqu’à 6 ans sans la moindre goutte d’eau !). D’un très beau vert émeraude, cette plante sécrète des odeurs répulsives perceptibles ni par les humains, ni par les animaux domestiques (surtout lors de sa dégénérescence), et décorera à merveille votre intérieur.

       Les feuilles de menthe, autrefois utilisées par les chasseurs sous leur bonnet, peuvent aussi être écrasées pour servir de pommade protectrice sur les parties « découvertes » de votre corps (joues, cou, bras, jambes).

       La lavande, décorative et multi-usages, sert à éloigner les guêpes et les moustiques (bien qu’elle attire aussi d’autres insectes butineurs).

2) Des recettes maison

Si vous avez un peu de temps et d’énergie à revendre, voici quelques potions à concocter vous-même pour éviter d’utiliser d’autres spray plus asphyxiants et suffocants vendus en grandes surfaces.

– La première recette consiste à mélanger 40 gouttes d’huile essentielle de citronnelle, 40 gouttes d’huile essentielle de lavande, 20 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, 50 cl de vinaigre de cidre, et 50 cl d’huile de pépin de raisin.

– Autre préparation : faîtes macérer 2 gousses d’ail, 1 oignon et 1 grande cuillère de poivre (noir ou de Cayenne) et passez le tout au mixeur avec 1 litre d’eau bouillante. Laissez reposer pendant 15 jours, filtrez le mélange, et ajoutez 1 cuillère de savon noir avant d’en vaporiser un peu partout pour un résultat efficace. Par contre, question odeur et temps de préparation, on a vu mieux !

– Enfin, une autre technique consiste à faire chauffer 20 cl d’eau avec 50 g de sucre brun, laisser refroidir le tout puis à verser le mélange dans la partie basse d’une bouteille en plastique préalablement coupée en deux. Saupoudrez d’1 g de levure de bière (ou levure de boulanger) sans mélanger et placez l’autre partie de la bouteille, goulot vers le bas, sur la partie basse. Placé dans une pièce de la maison, ce piège attirera et aura raison des moustiques grâce au gaz émit par la fermentation du sucre.

3) Soulager la piqûre

Malgré toutes ces astuces, les femelles moustiques hématophages réussissent quand même à vous vider de votre sang (comprenez, à vous laisser de petits boutons qui démangent) ? Il existe aussi des astuces naturelles pour soulager ces piqûres :

       Appliquez une compresse d’eau imprégnée de vinaigre ;

       Frottez avec une demi gousse d’ail, une rondelle de citron ou une rondelle d’oignon ;

       Utilisez un sachet de thé mouillé ;

       Tamponnez avec un coton imbibé d’eau glacée ;

       Versez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande et massez ;

       Frictionnez avec du sel de cuisine imbibé d’un peu d’eau juste après avoir été piqué pour calmer la douleur et interrompre le gonflement ;

       Frottez la piqûre avec un bouquet de persil ;

       Passez du savon de Marseille sur les boutons.

Vous voici maintenant parés pour affronter les nuées de moustiques prêts à en découdre en ces douces nuits d’été ! Mais pour mettre encore plus de chances de votre côté, veillez à ne pas laisser trainer d’eaux stagnantes (dans des pots de fleurs, coupelles, vases …), et à ne pas macérer dans votre transpiration (le péché mignon des moustiques) !

 

 

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.