15 choses qu’on a tous expérimentées lorsqu’on a des frères et des sœurs. Surtout la 7 !

Il n’y a rien de plus sacré que la famille. En effet, quand la vie décide de vous dédier quelques cadeaux empoisonnés, vous ne pouvez compter que sur une poignée d’amis, vos parents et vos frères et sœurs. Bien que ce soit sympa de ne pas être enfant unique, vous vous seriez volontiers passés de certaines expériences fraternelles.

Eh oui, quel que soit votre âge ou votre sexe, vous avez inévitablement expérimenté ces 15 choses si vous avez des frangin(e)s. Si vous avez un trou de mémoire, Rouge Framboise vous propose de vous rafraîchir les idées grâce à cet article !

Les choses les plus sympas

15-choses-quon-a-tous-experimentees-lorsquon-a-des-freres-et-des-soeurs-surtout-la-7-1

1. Parce que vous partagiez inévitablement la même chambre avec le reste de votre fratrie… Du coup, chaque soir, l’inévitable question revenait sur le tapis :

  • « Hey, tu dors ?
  • Non, pas encore et toi ?
  • Moi, non plus…
  • Ok
  • Ok »

2. Vous êtes 2 ou 3 et il n’y a qu’une seule télévision et une seule télécommande. Et quand vous étiez jeunes, c’était un parcours du combattant pour attraper la télécommande avant vos frères et sœurs. L’avoir entre les mains, c’était l’assurance de pouvoir zapper et mettre vos programmes télévisés préférés.

15-choses-quon-a-tous-experimentees-lorsquon-a-des-freres-et-des-soeurs-surtout-la-7-telecommande

3. Bien que vous n’ayez pas le droit de le faire, vous empruntiez les affaires de vos frères et sœurs sans même leur en parler.

4. Vous adoriez ces petits moments où vous étiez le chouchou de votre maman. Quand vous sortiez avec elle, elle vous achetait toujours une friandise et vous faisait promettre de ne rien dire à vos frères et sœurs. Ah la joie malicieuse que vous éprouviez !

15-choses-quon-a-tous-experimentees-lorsquon-a-des-freres-et-des-soeurs-surtout-la-7-telecommande-3

C’est moyen !

15-choses-quon-a-tous-experimentees-lorsquon-a-des-freres-et-des-soeurs-surtout-la-7-2

5. Si vous êtes le plus jeune, vous avez inévitablement porté à un moment ou un autre de votre vie les vieux vêtements de vos aînés. Pas cool, ça !

6. C’est soit noir, soit blanc ! Avec vos frères et sœurs, c’est soit l’amour fou, soit l’amour vache. Il n’y a pas de juste milieu qui tienne.

7. Au sein de votre fratrie, le chantage régnait en maître ! Si votre frère voulait éviter la punition du siècle, il fallait qu’il garde le silence sur vos propres bêtises et inversement…

8. Gare à vous si vous mettiez une friandise ou un sandwich au réfrigérateur. Vos frères et sœurs s’empressaient de les manger sitôt votre dos tourné. Le réfrigérateur familial faisait figure de trou noir.

15-choses-quon-a-tous-experimentees-lorsquon-a-des-freres-et-des-soeurs-surtout-la-7-telecommande-4

Les galères

15-choses-quon-a-tous-experimentees-lorsquon-a-des-freres-et-des-soeurs-surtout-la-7-3

9. Depuis que votre frère s’est inscrit au cours d’Aïkido, il teste toutes les nouvelles prises sur vous. Bah oui, il faut bien qu’il sache s’il fait des progrès ou pas ! Et gare à vous si vous caftez auprès des parents sinon vous êtes sûr(e) d’entendre la célèbre comptine « Rapporteur de paris… qui fait pipi au lit ».

15-choses-quon-a-tous-experimentees-lorsquon-a-des-freres-et-des-soeurs-surtout-la-7-telecommande-2

10. L’horreur quand vous faisiez pleurer votre frère ou votre sœur… Surtout s’il ou elle est plus jeune que vous. Tandis que vous suppliiez votre frangin(e) de ne pas appeler les parents, il ou elle s’empressait de pousser un cri aiguë pour alerter les adultes et vous faire punir.

11. Quand votre mère vous appelait par le prénom de votre petit-frère et continuait de s’adresser à vous en se trompant de prénom systématiquement. Au fond de vous, vous vous braquiez encore plus et lui en vouliez pour son erreur. D’ailleurs, vous lui disiez d’un air vindicatif : « Ça, c’est pas mon prénom ! »

12. Vous avez beau n’avoir rien fait, vos parents finissaient toujours par vous punir à la place de votre petit frère ou de votre sœur benjamine ! Comme le dit si bien Titeuf, « c’est pas juste!!! »

13. Et si vous avez le malheur d’être le frère/ la sœur du milieu, vos parents vous servaient tout le temps l’une de ces deux phrases.

  • Mais chéri(e), c’est ta sœur/ton frère aîné(e) !
  • Mais chéri(e), c’est ta petite sœur/ton petit frère !

14. Après le passage de vos frères, de vos sœurs et de vos parents, il n’y a plus d’eau chaude. Et comme il vous faut prendre une douche, vous serrez les dents et prenez un bain éclair. D’ailleurs, vous vous promettez qu’on ne vous y reprendra plus et que vous serez le premier à profiter de la salle de bain dorénavant.

15. « Tu as été adopté ! » A chaque fois que vous vous disputiez avec vos frères et sœurs, cette phrase finissait par fuser à un moment ou à un autre de la « conversation ». Autre réplique du même style, « De toute façon, les parents t’ont trouvé dans une poubelle, nahhhhhhh » !

Mais malgré toutes ces petites mésaventures, vous n’échangeriez votre sœur et votre frère pour rien au monde !

15-choses-quon-a-tous-experimentees-lorsquon-a-des-freres-et-des-soeurs-surtout-la-7-telecommande-5

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.